TROUVER
UN SÉMINAIRE

Le bon usage des antibiotiques : Vaincre l'antibiorésistance!



acfm

PARIS

Expert(s) :
- Dr Raouf GHOZZI - Médecine Interne à Toulouse (31)

Animateur(s) :
- Dr Isabelle PLAQUET - Médecin généraliste à Ramatuelle (83)


Spécialités concernées: Toutes spécialités

Après une baisse significative de la consommation d’antibiotiques entre 1999 et 2004, cette dernière est repartie à la hausse depuis 2005.
Parallèlement le nombre de substances actives antibiotiques disponibles diminue en raison de la non-apparition de nouvelles molécules (baisse de 18% du nombre de molécules entre 2000 et 2012).
L’émergence de la résistance aux antibiotiques est un problème de santé publique majeure depuis ces 20 dernières années. La situation est particulièrement préoccupante pour les entérobactéries avec l’émergence de souches productives de bêta-lactamases à spectre étendu, favorisée par l’utilisation d’antibiotiques à large spectre.
Le CDC (Center for Disease Control and Prevention) et l’ECDC (centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies) rapportent plus de 20 000 morts par an liés à cette résistance.

En France les antibiotiques font partie des médicaments les plus prescrits, particulièrement chez les enfants (2 à 3 fois plus que pour les adultes).
De plus sur le long terme les modifications des microbiotes sont susceptibles d’augmenter le risque d’atopie et de maladies inflammatoires du tube digestif.
Le problème majeur reste l’impact des antibiotiques sur les résistances bactériennes. Cette résistance impose de réduire de façon massive les prescriptions d’antibiotiques :
- En limitant leur utilisation aux situations où ils ont fait la preuve de leur efficacité
- En réduisant au maximum l’incertitude diagnostique à l’aide d’une analyse clinique rigoureuse systématique et l’utilisation de tests de diagnostic rapide (CRP, bandelette urinaire, streptotest, VRS……)
- En évitant d’utiliser les classes d’antibiotiques les plus sélectionnantes des bactéries multi-résistantes au sein de la flore fécale
- En diminuant l’utilisation des céphalosporines (et des quinolones) au profit de l’amoxicilline afin de freiner l’augmentation des BLSE.



Séminaire clos



retour à la liste



Pré inscription



 

Séminaire clos
Les inscriptions sont closes,
merci de reporter votre choix sur un autre thème


Vous souhaitez avoir une précision ?

 
 
(* champs obligatoires)


Actualités


Bilan 2017
> En savoir plus



Bilan 2017
Save the date !
1 et 2 juin 2018
> En savoir plus



SAVE THE DATE !
Découvrez les événements en région
> En savoir plus


Evolutis DPC, en bref...


> En savoir plus